🥺 Oh ! Vous partez déjà ... ?

Entrez dans la communauté des Bombolitas et Bombolitos !

Laissez-nous votre e-mail et vous serez tenu.e au courant de toutes les actus Bombo
(sans spams diaboliques, promis)

Non merci !
Céline a le pouvoir étrange de donner vie et sensualité aux formes les plus simples et d’aborder avec légèreté les formes plus complexes. Féministe dans l’âme, elle interprète notamment les corps féminins avec finesse et subtilité. Pour notre première collection, elle a réalisé 3 illustrations différentes, desquelles découlent 3 modèles de petites culottes.
 

On commence fort : T’es qui ? T’es où ? Tu fais quoi ?

Alors moi c’est Céline. Je suis en ce moment à Londres, et je travaille pour un journal en tant que designer et illustratrice.
 

Une Bombolita, c’est aussi une sorcière culottée. Qu’est-ce que t’as fait de plus culotté dans ta vie ?

Commander des trucs sur le dark web et les faire livrer au bureau
(c’est pas de la drogue)
(ni des armes)
 
Non, en vrai, j'ai tellement de mal à dire non aux gens que j'aime, que dès que je m’affirme face à eux, j'ai l'impression d'être la fille la plus culottée de la planète.
 

À force de papoter sur le sujet, on voit que le féminisme connaît différentes définitions ou interprétations. Pour toi c’est quoi ?

Pour moi ça se joue sur deux piliers qui sont liés l’un à l’autre.
Le fait de ne plus donner de genre à toutes les choses du quotidien.
Et du coup, le combat pour l’affirmation et la protection des femmes qui souvent ont été, de part leur genre, soumises à l’homme et la société.
 
C’est pas juste une affaire de femmes, les hommes aussi sont concernés. Eux aussi subissent d’être genrés. Mais globalement, c’est moins violent.
 

Et sinon, tu t’entends comment avec ton corps ?

Ça va, récemment j’ai compris que mon corps était le reflet de ma santé mentale. Du coup je suis plus tendre avec moi.
 

Si tu pouvais jeter un sort ce serait quoi ?

Juste un ? C’est super réducteur. J’aurais besoin d’au moins 5 ou 6. Pour être un peu égoïste et un peu altruiste.
 
Mais si vraiment je dois en choisir un …
 
Ce serait qu’on puisse communiquer et se comprendre vraiment, et pas tout interpréter avec ses trauma et jugements. Je pense que ça simplifierait beaucoup les relations humaines.

La culture pour la fin : tu aurais un livre, un podcast, un compte Insta, un événement, ou tout autre chose à conseiller ?

Le podcast Queer Beloved de Vice ! Ha et si vous ne l’avez pas déjà vu : Atypical sur Netflix.
 
Merci Céline 💕